Médiation

Nous accordons une grande importance au lien entre artistes et publics. Nous voulons rendre accessible la diffusion de l’oeuvre en l’intégrant à une dynamique de territoire pour qu’elle fasse sens avec les enjeux spécifiques rencontrées par les premier·e·s concerné·e·s : les habitant·e·s. 

Loin de vouloir mettre en place une relation « artistes-sachants »/  « public-apprenant » , nous avons une approche respectueuse des droits culturels pour réintégrer l’art au quotidien et ne plus séparer systématiquement l’espace de diffusion artistique d’un côté, l’espace de vie de l’autre.

L’art, la culture, c’est fun, c’est marrant, c’est du plaisir. On n’est pas là que pour réfléchir et apprendre, écrire des dissertations, mais pour faire, apprécier, et surtout ressentir. Le principe d’égalité des intelligences, c’est affirmer qu’il n’y a pas qu’une seule bonne réponse. Chacun·e peut apporter une réponse, un ressenti légitime et a le droit de l’exprimer. 

Nous cherchons à soigner le lien entre les artistes et les publics, en imaginant des temps de rencontres avant, pendant, après…

Que propose-t-on ?

→ spectacles participatifs: créons ensemble ! Les volontaires sont partie prenante de l’écriture du spectacle. 

→ Ateliers d’initiation tout public : adultes, ados, enfants, temps scolaires ou accueil de loisirs, construction de parcours,découverte des métiers du spectacle…

→ Des bords de scène : des rencontres plus ou moins informelles à l’issue des représentations

→ Montrer le processus de création : ouvrir des répétitions, montrer des étapes de travail pour lever le voile sur le métier un peu opaque d’artiste tout en étant une richesse pour les artistes qui peuvent expérimenter devant les publics et en nourrir leur travail.